Notre écoute

D'une permanence à l'autre, vous ne rencontrerez pas forcément les mêmes accueillants, vous pourrez aussi être reçu seul ou avec d'autres. C'est la richesse d'un tel lieu ; Il s'y vit toujours quelque chose d'unique.

 

Bien entendu, pour vous sentir libre dans votre démarche et dans ce lieu, nous respectons votre anonymat. Il vous suffit de pousser la porte....

 

On vient à l'entracte quand on se sent en difficulté

  • lors d'une première grossesse,
  • pour parler de l'accouchement, de la césarienne,
  • si on a du mal à allaiter son bébé, à le faire manger,
  • si on se sent isolé,
  • si son enfant est prématuré, en "néonat"
  • devant une grossesse surprise,
  • avant ou après une interruption de grossesse (IVG),
  • pour évoquer le souci d'un enfant malade ou handicapé,
  • pour parler de la pénibilité d'un « parcours » d’ AMP (PMA),
  • dans l'attente, la naissance d'enfants jumeaux,
  • pour dire sa déception après une fausse-couche,
  • pour parler de la place du père, de la mère,
  • pour parler de la mort de son bébé,
  • pour parler de l'accouchement sous X, de l'abandon,

ImprimerE-mail